CITIM - Démarches pour l’intégration de l’ordre des ingénieurs du Québec

Futurquébécois

Préambule
Nouvellement arrivé, et à un certain moment en quête de renseignements et détails sur la procédure et les démarches à entreprendre en vue de l’intégration à l’ordre des ingénieurs ( OIQ ) , je suis resté si je puis dire un peu sur ma soif...

Je vais donc ici crever l’abcès et approfondir un peu plus le sujet, de sorte à mieux éclairer les futurs candidats potentiels et répondre à certaines de leurs interrogations.

Grossomodo, deux procédures existent.

La première démarche est individuelle et est à charge totale du candidat.

Dans la seconde, ce dernier bénéficie du soutien et de l’accompagnement de la CITIM (1) durant tout le processus.

Ayant procédé à ma propre analyse des choses , assisté à une rencontre programmée au sein de la CITIM ( nous étions une vingtaine de personnes présentes ), je compte ici apporter , par cette synthèse, ma contribution pour éclairer quelques pans de ce sujet et m’étalerai sur cette dernière solution que je juge personnellement beaucoup plus avantageuse sur divers plans, pour l’immigrant diplômé en génie, dont le soucis est d’intégrer l’OIQ.
Présentation du sujet
La fonction d’ingénieur étant réglementée au Québec, seules les personnes titulaires d’un permis d’exercer et inscrites au tableau de l’ordre des ingénieurs du Québec peuvent utiliser le titre d’ingénieur et exercer en tant que tel (2).

Il en est de même pour certaines autres professions régies par d’autres ordres professionnels [ elles sont au nombre de 51 ( dont 26 sont classées en professions à titre réservé et 25 en professions à titre réservé et d’exercice exclusif ) et sont actuellement régies par 46 ordres professionnels ] (3) .

L’objectif de ces ordres professionnels est d’abord de garantir un niveau de compétence des services proposés en assurant une évaluation continue ainsi que des formations si nécessaire.

Par ailleurs, des recours pour non satisfaction de services peuvent également y être alors déposés par les clients [ cas de conduite inappropriée, lacunes dans les compétences, désaccord sur le compte d’honoraires...] assurant ainsi une qualité permanente de service (4).
Procédure
Comment doit donc procéder le candidat ( nouvel ou ancien immigrant au Québec ) possédant un diplôme d’ingénieur ( obtenu hors du Québec ) pour intégrer ce fameux ordre qui en décourage et en dissuade plus d’un… ?

Il doit nécessairement adresser sa demande d’adhésion à l’ordre des ingénieurs du Québec.

Il peut le faire de son propre chef, en entrant directement en contact avec l’ordre dont relève sa profession ( OIQ dans notre cas ) et en suivant par la suite la procédure, qui pourrait s’avérer complexe, longue et aussi ( et surtout ) coûteuse et contraignante pour le candidat (5).

Il devra alors présenter en personne un dossier [ cf. fichier joint 1 : dossier à fournir ] qui servira d’abord pour une entrevue de sélection et ensuite, si cette dernière est concluante et que le candidat réponde aux critères, pour le dépôt à l’OIQ.

Une autre formule existe ; il s’agit d’une démarche auprès de la CITIM , structure qui offre au candidat un soutien et un accompagnement personnalisés durant le processus d’adhésion à l’OIQ.

Je m’attarderai, dans ce sujet, sur cette dernière formule, car elle éclaircit certains points obscurs et simplifie grandement la tâche aux futurs candidats.
Intégration à l’ordre des ingénieurs du Québec grâce aux orientations et au soutien de la CITIM .
La CITIM a en charge plusieurs projets dont notamment un programme s’adressant à des ingénieurs diplômés à l’extérieur du Canada (6) , programme visant à accélérer l’obtention du permis d’exercice de cette profession réglementée et l'obtention du titre de membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec ( OIQ ) (7) .

Ce programme se fait en collaboration avec trois autres partenaires essentiels qui sont Emploi-Québec, l’ordre des ingénieurs du Québec et l’école polytechnique de Montréal (8) .

Ce programme s’adresse à toutes les personnes qui ont obtenu un diplôme d’ingénieur dans leur pays d’origine et qui désirent exercer la profession d’ingénieur au Québec.

La CITIM accompagne le candidat dans ses démarches administratives auprès de l’OIQ , mais lui permet aussi, ce qui est important, de suivre une formation à l’école polytechnique de Montréal afin qu’il puisse mettre à jour ses connaissances et donc mieux se préparer aux examens que l’ordre lui aura prescrit (9) . [ cf. fichier joint 2 : examens prescrits et cours offerts à polytechnique ].

La présence aux séances d’information est une condition préalable et indispensable pour pouvoir poursuivre le processus d’adhésion à l’ordre .

Des séances d’information sont régulièrement organisées selon un calendrier bien défini (6) et sont suivies, quelques temps plus tard et après prise de rendez-vous, par une entrevue individuelle de sélection qui permettra de vérifier la motivation du candidat.

La formation dans le cadre du programme de ‘’ perfectionnement ‘’ en ingénierie offert par l’école polytechnique débute quant à elle à la session d’automne ( août ) et à la session d’hiver ( janvier ) de chaque année.
Bénéficiaires potentiels du programme :

A / Conditions de participation :
Le candidat doit être soit résident permanent, citoyen Canadien ou réfugié accepté.

B / Statut financier :
Le candidat doit être soit bénéficiaire de l’assurance - emploi ( chômage ) , soit de l’assistance - emploi ( aide sociale ) ou être dans une situation de sous- emploi ( qualitativement et quantitativement ) ( exemple ingénieur exerçant en tant que caissier… ).

C / Diplôme en génie : Le candidat doit :
- Avoir suivi 05 ans de cours en université ou en école d'ingénieurs ( diplôme d'état ) .

- Avoir obtenu un diplôme dans l’une des spécialités suivantes :
Génie civil, industriel, informatique, logiciel, mécanique et minier [ le génie chimique ayant été éliminé depuis septembre 2011 (10) ].
Autres conditions d’admissibilité :

- Ne pas suivre ou avoir suivi une autre formation financée par Emploi - Québec au cours des 6 derniers mois précédent l’introduction de la demande d’adhésion à l’OIQ.

- Avoir une connaissance suffisante du français pour suivre une formation universitaire à temps plein.


Frais et aide financière proposée :

- Dépôt dossier d’admission ( cf. fichier joint dossier ) : 790.13 Cad ( actuellement rehaussé à 805 Cad ) pris en charge par la CITIM, au moment de l’inscription sur la liste des candidats à l’ordre.

- Prescription délivrée par l’OIQ :

De 0 à 4 examens techniques : 270.90 Cad ( rehaussé à 300 Cad ) pour chaque examen, remboursable par Emploi - Québec sur présentation du reçu de paiement.

Les examens ratés seront financés par le candidat.

[ Le candidat doit théoriquement et initialement se voir prescrire par l’ordre 04 examens, mais pour chaque tranche de 05 années d’expérience professionnelle acquise dans le domaine de formation concerné ( et cela à hauteur maximale de deux tranches de 05 années ), un examen sera déduit.

De plus, un diplôme de maîtrise acquis au Québec réduit de deux le nombre d’examens à passer, une maîtrise obtenue à l’étranger réduit d’un point le nombre d’examens à passer ] .


Un total donc d’environ 1200 Cad est donc envisageable si aucun examen n’est raté par le candidat . En cas d’échec, les frais liés à l’examen sont à la charge du candidat et ne sont pas remboursés. L’examen " économique de l’ingénieur " est quant à lui exempté de frais.

- Frais de transport en commun : Remboursés.

- Frais de garde pour enfants : Remboursés.

- Programme long ( 30 Crédits ) : Aide de 1000 Cad pour l' achat de livres ( 500 Cad / session ).

- Achat de calculatrice : aide de 100 Cad ( les examens de l’ordre se font avec documents et calculatrices autorisées, les calculatrices programmables et les ordinateurs portables étant par ailleurs proscris ).

- Délivrance de la carte de membre de l’OIQ : 185 Cad et paiement de la cotisation annuelle.

- Maintien de l’AS ( Assistance sociale ) ou AE ( Assurance emploi ) :
Ce programme permet le maintien de ces prestations lors des études à temps plein .
N.B : Pour les gens qui travaillent et qui veulent entreprendre des démarches auprès de la CITIM en vue d' intégrer l’ordre, ils peuvent, dans le cas où ils comptabilisent plus de 910 heures de travail , démissionner spontanément et, en demandant une attestation de retour aux études, ils bénéficieront de l’ AE pour étudier à temps plein !

- Frais école polytechnique : dépôt du dossier d’admission : 200 Cad ( remboursés par Emploi- Québec sur présentation du reçu ).

- Paiement des crédits universitaires : des frais de 58.94 Cad sont appliqués par Crédit (11).

- Programme court : 15 cr x 58.94 Cad = 884. 10 Cad

- Programme long : 30 Cr x 58.94 cad = 1768.20 Cad


Ces frais ( réduits comparés aux autres provinces du Canada ) s’appliquent uniquement aux résidents du Québec . Pour les étudiants venant d’autres provinces, les mêmes tarifs que ceux appliqués aux étudiants étrangers leurs seront appliqués…
Cas d’une personne sans revenus : Demande de prêt et bourse.
Passage et résultats des examens théoriques : Frais remboursés.


Autres Infos :
1/ Nouvel outil pour faciliter la reconnaissance des compétences - La ministre Kathleen Weil annonce la conclusion d’une entente pour faciliter l’accès des personnes formées à l’étranger à la profession d’ingénieur :

http://www.atlasmedi...-la-profession/


2/ Diplômes reconnus équivalents par l’OIQ :
Votre diplôme est reconnu comme équivalent si vous l’avez obtenu dans l’un des pays suivants :
Afrique du sud, Australie, Etats- unis, France, Irlande, Nouvelle – Zélande, Les Royaumes – Unis, la ville de Hong- kong et la Nouvelle- Zélande.
3/ Rôles joués par les différents partenaires ( CITIM, Emploi- Québec, OIQ, Polytechnique de Montréal ) :
A / Rôles joué par la CITIM :
* Effectue intégralement la sélection des candidats ( 150 candidats sont sélectionnés pour chaque session ) en organisant :
- La session d'information.

- L'entrevue de sélection.

- En constituant le dossier à déposer à l'ordre.

* Conseille et accompagne le candidat durant toute la formation.

* Prépare le candidat pour le marché du travail ( informations sur le marché du travail, rédaction de

CV, préparation entrevue d’emploi, aide à la création de réseau,… ).
B / Emploi - Québec :
* Réfère les candidats potentiels ( dossier doit être validé par un agent CLE ) (12) .

* Valide la participation des candidats au projet en remettant une copie du parcours individualisé.


* Assure un soutien financier durant le parcours.
C / Ordre des ingénieurs du Québec :
* Reçoit et traite tous les dossiers des candidats.

* Emet une prescription en tenant compte des documents fournis lors du dépôt du dossier ( il n’y a pas

à ce niveau d’entrevue, juste une étude des documents remis ).

* Perçoit les frais d’inscription aux examens et émet après correction un avis de réussite ou d’échec.
D / Ecole polytechnique de Montréal :

* Soutient les candidats dans le processus de choix des cours.

* Assure la formation à tous les candidats.

* Prend en charge les demandes de prêts.

_____________________________________________________________________________


Notes et références :
(1) : CITIM : contraction de : Cle pour l’Intégration au Travail des IMmigrants .
(2) : Il en est de même pour les ingénieurs issus des autres provinces du Canada, chacune possédant ses ordres professionnels. Le fait d’adhérer à un ordre d’une province ne donne pas automatiquement le droit d’exercer cette profession réglementée dans une autre province. L’exercice est soumis à la délivrance préalable d’un permis d’exercer en vertu de l’entente sur la mobilité des ingénieurs à l’intérieur du Canada : http://www.engineers...les/iama_fr.pdf
(3) : Conseil interprofessionnel du Québec / les professions réglementées :

http://www.professio...isualiser/id/62
(4) : Conseil interprofessionnel du Québec / Sites des ordres – Admission à un ordre – recours du client.

http://www.professio...ualiser/id/2044
(5) : Cheminement pour obtenir le permis d’ingénieur au Québec :

http://www.oiq.qc.ca...escription.aspx
(6) : CITIM / Programme d’intégration à l’ordre des ingénieurs du Québec/ Calendrier des séances d’informations et dates de début de formation : http://www.citim.org...en-g%C3%A9nie-0

(7) : OIQ / Obtenir un permis , selon le profil du candidat :

http://www.oiq.qc.ca...es/default.aspx
(8) : Polytechnique Montréal / Programme de perfectionnement en ingénierie des diplômés en génie de l’étranger : http://www.polymtl.c...nement/perf.php
(9) : Types d’examens ( antérieurs ) prescrits par l’ordre :

http://www.oiq.qc.ca...steExamens.aspx
(10) : Ordre des chimistes du Québec / guide pour l'obtention du permis : http://www.ocq.qc.ca...ments/GUIDE.pdf
(11) : Comprendre le système de crédits universitaires : http://www.mfe.org/i...ement-superieur
(12) : CLE : contraction de Centre Local d' Emploi .
Adresses utiles

CITIM


1595, rue Saint Hubert, bureau 300

Montréal (Qc) H2L 3Z1

( Sortie métro Berri-UQAM )
Pour plus d’informations ou pour prendre rendez – vous :

Contacter Monsieur Fugen Gu :
fgu@citim.org
Tel : ( 514 ) 987 – 1759 poste 236

Fichier(s) attaché(s)



Lire les commentaires

1 billet au total - 1 billet - de 1 à 1 affiché (1 page)




Copyright © 1999-2014 Immigrer.com Inc. Tous droits réservés. Conception Solutions Netaccès