La file et les écureuils

johann

C’est en préparant un voyage au Vietnam que je me suis rendu compte à quel point étaient ancrés dans la culture québécoise certains traits de caractère tellement différents de ceux des Français.

Je suis installé à Montréal depuis deux ans, je n’ai bien évidemment pas attendu de partir au Vietnam pour comprendre que les Québécois et les Français avaient des différences.
Mais voilà, en lisant ce « faire-ne pas faire » sur le Vietnam, je me suis aperçu que sur certains points, les Français étaient plus proches culturellement des Vietnamiens que des Québécois ! La phrase choc qui m’a mis la puce à l’oreille ? « Il est parfois inutile de faire la file l’un derrière l’autre ». L’auteur encourageait le lecteur visitant le Vietnam à ne pas systématiquement se placer derrière les derniers arrivants, mais de se mêler à la foule en désordre pour être servi.

J’ai eu un moment d’hésitation. Cette phrase me semblait vaguement incongrue, pas à sa place, adressée à quelqu’un d’autre… Et tout à coup, j’ai compris ! Cette phrase avait été écrite par un Québécois pour des Québécois. Car pour un Français, faire la file demande en soi un effort certain, une prise de recul, une réflexion préalable. Les deux plus grandes surprises du Français nouvel arrivant au Québec sont sans aucun
doute la profusion d’écureuils et les files d’attente aux arrêts de bus !

Donc, conseiller à un Français de NE PAS faire la file, c’est tenter de lui inculquer un comportement qui est déjà chez lui une caractéristique génétique. Pour moi, Français immigré au Québec, cette phrase consistait à m’exhorter à revenir à un comportement inné que j’avais mis 2 ans à désapprendre.

En revanche, j’ai eu un doute en lisant le conseil suivant : « ne jamais s’énerver, éviter le conflit, car les Vietnamiens détestent le conflit ». Ah ! Finalement, peut-être ce livre s’adresse-t-il aux Français. Car enfin, on ne peut tout de même pas demander aux Québécois d’éviter le conflit encore plus que dans leur vie quotidienne ?
Car oui, vous qui projetez de venir vivre ici, sachez-le, les Québécois abhorrent le conflit. Lors d’une réunion d’information à laquelle j’avais assisté à l’ambassade du Canada à Paris avant d’émigrer, l’intervenante,
Québécoise, nous avait prévenus : « Dans une réunion au Québec, quand le ton monte, la réunion s’arrête. En France, c’est là qu’elle commence. ».
Information vérifiée et validée. Lequel des deux comportements est le bon, ce n’est pas la question. Comme souvent, certainement un mélange des deux !
Difficile en tout cas d’énerver un Québécois. Mais du coup, difficile aussi de s’énerver contre un Québécois ! Car oui, les Québécois sont gentils. C’est un cliché. Ils n’aiment pas toujours être qualifiés de gentils, car dans la bouche des Français, « gentil » possède souvent un léger côté péjoratif. En même temps, les Québécois sont effectivement gentils ! Et c’est une qualité rare, qui fait qu’on se sente si bien ici.
Et puis, honnêtement, dans la bouche d’un Français, qu’est-ce qui n’a pas un « léger côté péjoratif » ?

lectures | 13 commentaires affichés sur 15 au total | Lire les autres commentaires

Commentaires

  • posté par tohonu
    le 27-03-2013 à 18:17

    Culturellement les latins et les vietnamiens n'ont pas besoin de faire une file pour savoir qui doit rentrer le premier...

     

     Les files si parfaites de toronto et montréal laissent des vieux des enfants et des hanidcapés en arrière même par -20.

     

    Au premier coup d'oeil on dit wow magique, mais bousculez la logique du "j'ai ma place" pour de l'humanisme et vous verrez resurgir l'esprit du Far West bref . . . de la campagne.

     

    On peut le faire ... simplement il faut etre seul dans la file car d'autres personens ne seraient pas heureuses.

  • posté par felipe
    le 27-03-2013 à 18:04

    Culturellement les latins et les vietnamiens n'ont pas besoin de faire une file pour savoir qui doit rentrer le premier...

     

     Les files si parfaites de toronto et montréal laissent des vieux des enfants et des hanidcapés en arrière même par -20.

     

    Au premier coup d'oeil on dit wow magique, mais bousculez la logique du "j'ai ma place" pour de l'humanisme et vous verrez resurgir l'esprit du Far West bref . . . de la campagne.

     

     

  • posté par tohonu
    le 25-03-2013 à 23:10

    Lorsqu'on lit un billet, on reagit et comme mes ecrits ne sont, pour te reprendre, qu'une suite d'observation nées d'anecdotes vécues. Partant de la, tu indiques un monde feutre pour les relations de travail, de mon cote j'indique un autre mode un peu moins feutre. Peut-etre est-ce lie au domaine de la construction qui est loin des reunion des administartions :tongue:

     

    Tu peux indiquer dans un billet ton vecu, comment tu ressens la vie autour de toi. Il faut egalement  t'attendre a ce que tout le monde n;aille pas dans le meme sens justement de par le vecu et le ressenti propre a chacun.

     

    Si tu ecris un billet et que tu ne t'attends a recevoir que des "oui tu as raison" ou "c'est genial" mais aucun negatif, cela serait aussi triste qu'un monde ennuyeux car reposant sur le meme moule.

     

    Ce n'est pas le fait de ne pas etre d'accord avec ces propos , c'est la manière dont le désaccord est exprimé qui a quelque peu "irrité" Johann ici.

    Et il faut bien admettre que sur ce forum tout tourne très vite en règlement de comptes....

     

    on est sur un site d'immigrants donc loin du cote feutre :P du Quebec / Canada.

     

    Oui Kjaerlighet a ete un peu sec lorqu'il indique que Johann prend son cas pour une generalite. Cependant lorsque tu as un billet qui est ecrit par une personne, indiquant qu'il est ici depuis xx annees, qu'apres avoir travaille sur un guide -- meme si c'est un guide touristique sur le savoir vivre a l'etranger --  il rapproche le FR de tel cote negatif et le QC de tel cote positif, il se pose implicitement en "guide de connoisseur du pays" et legerement en indicateur de savoir vivre. Et la petite phrase "... vous qui projetez de venir vivre ici, sachez-le, les Québécois abhorrent le conflit..." suivi de "..Information vérifiée et validée.." vient appuyer sa connaissance entre autre. Abhorrent le conflit ? Les etudiants ne sont pas quebecois ?

    Ceux qui sont tranquillement installes sur leur chaise derriere leur bureau vont critiquer les conflits ( quoi, ils manifestent, ils cassent ... mais ils ne discutent pas ? c'est pas nomal). Ceux qui sont dans le conflits se disent qu'il y en a marre des discussions steriles (le fameux monde feutre ou il ne faut pas elever la voix dans les reunions .. mais d'ou rien ne ressort). Et le nouvel immigrant qui se retrouve au milieu de cela est, comment dire, un peu perdu. Le monde qu'il voit devant ses yeux ne colle pas au monde de romantisme social decrit pas les connaisseurs de la Province. Il en sera de meme dans les relations de travail lorsque la fin de contrat te sera annoncee le soir pour le lendemain par exemple que tu devras accepter sans rien dire sinon c'est la securite qui intervient (si il y en a une). Bel exemple de monde ou la discussion doit primer non ? Alors est-ce un monde de discussion qui apporte ce cote gentil, poli, courtois ... ou est-ce un monde gentil, poli, courtois car on n'accepte pas la discussion ?

  • posté par Blueberry
    le 25-03-2013 à 22:30

    Lorsqu'on lit un billet, on reagit et comme mes ecrits ne sont, pour te reprendre, qu'une suite d'observation nées d'anecdotes vécues. Partant de la, tu indiques un monde feutre pour les relations de travail, de mon cote j'indique un autre mode un peu moins feutre. Peut-etre est-ce lie au domaine de la construction qui est loin des reunion des administartions :tongue:

     

    Tu peux indiquer dans un billet ton vecu, comment tu ressens la vie autour de toi. Il faut egalement  t'attendre a ce que tout le monde n;aille pas dans le meme sens justement de par le vecu et le ressenti propre a chacun.

     

    Si tu ecris un billet et que tu ne t'attends a recevoir que des "oui tu as raison" ou "c'est genial" mais aucun negatif, cela serait aussi triste qu'un monde ennuyeux car reposant sur le meme moule.

     

    Ce n'est pas le fait de ne pas etre d'accord avec ces propos , c'est la manière dont le désaccord est exprimé qui a quelque peu "irrité" Johann ici.

    Et il faut bien admettre que sur ce forum tout tourne très vite en règlement de comptes et foire d'empoigne.

Lire les autres commentaires


1 billet au total - 1 billet - de 1 à 1 affiché (1 page)




Copyright © 1999-2014 Immigrer.com Inc. Tous droits réservés. Conception Solutions Netaccès