Frontière : passage vers les US en tant que RP

Yann

Ayant quelques jours pour le weekend end de Pâques en avril dernier, j’en ai profité pour aller visiter ma famille aux États-Unis. L’occasion pour moi de vous parler un peu du passage aux douanes Américaines depuis le Canada en tant que Résidant permanent.

En prenant la 15 sud pendant une quarantaine de minutes sur la rive sud de Montréal, on arrive à la frontière de Saint Bernard de Lacolle menant à l’état de New York.

A l’approche de la frontière signalée par des panneaux invitant à ralentir, on arrive à une sorte de péage avec plusieurs guichets. La voiture est filmée, les plaques photographiées.
Je donne mon passeport Français à l’officier, avec ma carte de Résident Permanent.

Il me pose quelques questions de routine, sur ma destination, la raison de mon voyage, qui je vais voir exactement, a qui appartient le véhicule, comment j’ai obtenu la citoyenneté Française, depuis combien de temps je vis a Montréal, ou est ce que j’ai appris mon anglais, combien de temps j’ai résidé aux USA.

L’officier a l’air perplexe devant mon profil: Asiatique Franco Suisse avec nom italien, mais va voir sa famille Américaine aux USA, adresse a Paris sur le passeport mais résident du Québec, Francophone mais parle anglais sans accent. C’est pourtant simple non?

J’apporte des Bières Canadiennes à mon cousin, je les déclare donc, mon coffre est ouvert et inspecté. Mon sac est fouillé jusqu’au nombre de T-shirts et sous vêtements de rechange pour voir si ca corresponds à la durée du séjour.

Les présentations étant faites, je suis dirigé vers le poste de 2 ème inspection. On m’invite a stationner mon véhicule, remettre les clés a un officier voiturier (Oui, pas très glorieux, il a pas du être sage) surtout en cette fin d’avril, ou il NEIGE a la frontière, et oui le froid Canadien ne s’arrête pas juste a la frontière dommage.

Je rentre dans le bâtiment ou déjà plusieurs personnes attendent. Pas de numéro à prendre, apparemment on va juste m’appeler.

Il y’a plusieurs guichets et les officiers appellent les gens qui attendent au fur et a mesur. Une trentaine de minute plus tard, un officier m’appelle.

Stop aux stéréotypes, NON l’officier n’est pas agressif ni arrogant. Il est très amical, ne pose presque pas de questions et n’est en tout cas pas désagréable. Les Français à cote de moi ne comprennent pas un mot d’anglais et ont l’air un peu plus frustres. Je remplis le I-94 formulaire vert d’exemption de visa.

On prend aussi mes empreintes de la main droite sur une machine tactile. Je passe ensuite à la caisse, comme dans un parc d’attraction. C’est $6, one ne sait pas trop pourquoi mais bon, on nous redonne les clés et un ticket laissez passez, imprimé sur Word et coupé approximativement au ciseau, c’est la classe le US boarder (on comprend pourquoi c’est $6)

Ce même coupon « fait maison » est remis au voiturier et à qui il n’y a pas besoin de donner de pourboire… (C’est surement inclus dans les 6$.) ;)

Il y’a également un bâtiment Duty Free pour ceux qui veulent faire quelques emplettes.
Attention ! Il faut passer au moins 48h hors du territoire pour pouvoir ramener le tabac et l’alcool au Canada sans taxes.

WELCOME TO THE UNITED STATES OF AMERICA

Le I-94 vert qui est agrafé au passeport est valable 3 mois.

Si vous pensez revenir aux US dans les 3 prochains mois, il est conseille de le garder dans le passeport ce qui permettra de ne pas devoir repayer les 6$ la prochaine fois et surtout de ne pas devoir s’arrêter en deuxième inspection.

Les Citoyens Canadiens bénéficient d’accords nord américains privilégiés et sont exempts de ces frais de $6. Ils n’ont donc pas besoin d’aller donner leur voiture au voiturier et peuvent continuer directement après le péage.

Ils peuvent également rester 6 mois sur le territoire Américain contre 90 jours pour les Français.

Inutile de dire que le passage a la frontière est donc grandement facilité avec un passeport Canadien. Et puis autant être honnête : Peu importe si on parle Anglais ou pas, si on était résident aux US pendant des années, un passeport Européen et surtout Français passera toujours moins bien a la douane qu’un passeport Canadien.

L’accueil est en général plus amical côté Vermont.

Le retour au Canada est très simple, en présentant sa carte de RP et son passeport. Quelques questions posées mais rien de bien violent.

Attention de ne pas oublier sa carte de RP qui encore une fois est le seul document accepté pour retourner au Canada en tant que RP.

Lire les commentaires

1 billet au total - 1 billet - de 1 à 1 affiché (1 page)




Copyright © 1999-2014 Immigrer.com Inc. Tous droits réservés. Conception Solutions Netaccès