TDAH quoi?

Maudite Française

Il y a maintenant 2 ans que mon petit dernier a été diagnostiqué avec un trouble de l'attention.
Le caractère rêveur de mon fils devenait une pathologie.
Cela ne m'a pas inquiété tout de suite. J'étais pareille petite. Et, malheureusement, je dirais qu'aujourd'hui cela est d'une banalité alarmante puisqu'autour de moi les cas sont nombreux.
Comme il n'est pas hyperactif et d'un naturel très doux, son trouble est tout à fait gérable. Pour les devoirs, par exemple, il met 5 fois plus de temps qu'un autre enfant mais il y arrive... à son rythme. Ma patience est mise à rude épreuve! Chaque exercice accompli dans un délai raisonnable est une victoire, chaque progrès un pas de plus vers son autonomie.
Pourtant je trouve cela difficile: La pression sociale est là... Constante, écrasante, étouffante. Je rentre de l'école où a eu lieu la remise de bulletin de la première période. C'est toujours la même chanson: "Oui il a beaucoup progressé mais c'est insuffisant"... "Il n'arrive pas à se concentrer en classe, il ne fait rien..."... "Il est distrait par tout, tout le temps"... "C'est dommage il est intelligent, très intelligent... Si vous trouviez un moyen de le faire se concentrer, le bulletin serait très différent!"
Mon petit garçon est parfait à mes yeux mais trop lent pour le monde qui l'entoure. Je me renseigne, je lis des articles, m'interroge. J'ai recemment acheté, sur les conseils d'un spécialiste, un kit pour aider à la concentration des enfants avec un trouble de l'attention: Des coquilles (casque pour l'isoler du bruit ambiant), un lézard de 2 kilos supposé l'immobiliser (à mettre sur ses genoux pour qu'il reste stable pendant ses devoirs), une horloge magique pour qu'il ait conscience du temps qui passe. La concentration allait être au rendez-vous, c'était certain! Je suis enthousiaste. Lui aussi: Le lézard est devenu un dragon dont les ailes ont été coupées par la sorcière aux tables d'addition (moi), et l'horloge une bombe prête à exploser (moi aussi d'ailleurs). Les coquilles, j'ai laissé tombé: Il ne semblait pas pouvoir les porter sans faire de grimaces...
Nous éclatons de rire. Il est heureux. Il a compris, à force de renforcement positif, qu'il y arrivera, quelque soit le temps que cela prendra. Il travaille de bon coeur, mais à deux à l'heure. Alors, je reprends confiance et je pense à la réplique d'Anne Dorval dans Mommy:
- "Les sceptiques seront confondus..."
Puis je repense à quelques uns de mes bulletins et je revois les commentaires de mes professeurs: " Elève avec la tête dans les nuages, devrait redescendre sur terre"... " Trop dans la lune, doit revenir parmi nous"...
Il semblerait que la pomme ne soit pas tombée loin de l'arbre.
 
Cet article est tiré de mon blogue: Les tribulations d'une française à Montréal: http://mhlps.wordpress.com
Vous pouvez également suivre ma page facebook où je partage mes découvertes québécoises: https://www.facebook...ncaiseAMontreal

Lire les commentaires

Au Québec on est Charlie aussi

BeatriceMontreal

Au Québec, on est Charlie aussi!

Montréal, vendredi 9 janvier, 9h du matin

On a beau avoir quitté la France depuis des années, on ne peut que se sentir concerné par les évènements actuels déplorables dans notre pays natal. La vague d'émotion internationale suscitée par la tuerie ayant eu lieu à Paris chez « Charlie hebdo » se ressent jusque dans la métropole québécoise.

Pour répondre à l'onde de choc provoquée par la tuerie au siège du journal Charlie Hebdo, à Paris, de nombreux rassemblements se sont organisés spontanément en hommage aux victimes. En France, évidemment, mais aussi au Québec, où la communauté française est considérable.
Un «rassemblement de soutien aux victimes de Charlie Hebdo à Montréal» comprenant de nombreux expatriés français a eu lieu sur l'avenue McGill College, au centre-ville de Montréal, où se trouve le Consulat général de France. Une page Facebook a même été créée en cet honneur pour mobiliser un maximum de personnes. Un tel rassemblement a été autorisé par la police de Montréal et nombreux ce sont unis pour apporter leur soutien aux familles des victimes et à la France. Malgré un froid glacial et une température ressentie de -35, ils étaient près de 2500 personnes, français et québécois, le 8 janvier 2014 devant le Consulat de France, à Montréal pour défendre la liberté de la presse. Un touchant hommage; les uns agitaient en l'air les mots «Je suis Charlie» - le slogan repris partout dans le monde en signe de solidarité -, les autres brandissaient un crayon, symbole du travail qu'effectuaient pour Charlie Hebdo les cinq dessinateurs tués mercredi matin.

Denis Coderre, Maire de Montréal, a souhaité apporter son soutien à la communauté française du Canada, et a prononcé un discours de rassemblement. « Aujourd’hui, nous sommes tous Français, nous sommes tous Charlie. » a-t-il affirmé. Le Consul général, Bruno Clerc, a également exprimé sa solidarité avec le peuple français : « Nous avons été touchés au cœur, et le cœur de la France, c’est la liberté. »

Par ailleurs, le drapeau de l'édifice a été mis en berne «pour exprimer notre indignation et offrir nos sympathies», a ajouté le Maire lors d'un point de presse mercredi après-midi, qualifiant la tuerie d'«acte ignoble, barbare, où l'on s'est attaqué à ce que l'on a de plus précieux: notre liberté». Sur la devanture de l'hôtel de ville, une énorme banderole sur laquelle on pouvait lire «Je suis Charlie» a été installée. Elle devrait y rester pour les trois prochains jours.

Il en est de même dans la ville de Québec, ou plus de 300 personnes se sont rassemblées en silence devant le Consulat général de France à Québec afin d'exprimer leur indignation devant une telle «atteinte à la liberté d'expression». Nicolas Chibaeff, Consul Général de France à Québec, suit étroitement ce qui se passe et attend les instructions de Paris. Pour celles et ceux qui souhaitent faire parvenir des messages électroniques de soutien aux victimes de l’attentat perpétré contre la rédaction de Charlie Hebdo, une adresse a été créée : jesuischarlie.quebec-montreal@consulfrance-montreal.org. Un registre de condoléances a également été ouvert les jeudi 8 et vendredi 9 janvier au Consulat général de France situé 25 rue Saint-Louis à Québec.

L’ex-président de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ), Brian Myles, qualifie l’attentat contre Charlie Hebdo d’«attaque contre la liberté de presse qui est sans précédent». «Il faut combattre les mots par des mots, et non par les armes», incite l’ex-président de la FPJQ. Le métier de journaliste peut être dangereux. «Mais je ne pensais pas qu’on puisse faire une attaque aussi sordide», regrette Brian Myles. Il ne craint pas pour les journalistes du Québec, puisque la «réalité sociale» n’est pas la même.

Enfin, comme le souligne si bien Cyrille Giraud, co-organisateur avec Mélanie Pinto et Raphaël Paul Émile du rassemblement « Je suis Charlie » à la place Émilie-Gamelin de Montréal, l'ignorance et l'aveuglement fanatique sont le terreau de cette violence. Nous devons tous tenir fermement nos stylos, plumes et claviers entre nos mains, mais aussi, et surtout, et dans celles de nos enfants. Professionnels ou amateurs, je vous engage à faire comme moi aujourdhui, écrivez et partagez vos idées pour que la liberté d’expression persiste dans le monde.

Votre correspondante franco-québécoise dédiée – Parce que je suis Charlie moi aussi





Lire les commentaires

Bastonades au Hockey...

futurquébecois

En Amérique du Nord, le football devient soccer, mais garde les mêmes règles...
C'est un sport beaucoup moins populaire qu'en Europe et au Maghreb, mais semble gagner en importance au fil de ces dernières années, après le long déclin des années 1950 à 1990.
Le football en salle est aussi très pratiqué par les jeunes d'ici.
 
Le sport roi au Québec :
 
Le Hockey est ici au Québec '' le sport national '', par excellence.
Comme toutes les choses auxquelles on ne fait pas l'effort de prêter attention, de donner de l'importance, par méconnaissance de ce qu'est la chose, nous avions en arrivant de très faibles connaissances des règles le régissant.
Je trouvais personnelement, par exemple, assez bizarre que le joueur puisse passer la ligne des buts adverses avec sa rondelle, et que le jeu puisse se poursuivre... ceci toujours en comparaison aux sports connus pour lesquels un remise en jeu aurait été sifflée ; le hockey sur glace est en fait le seul sport où les joueurs peuvent se déplacer derrière les buts sans qu'il y ait interruption de jeu ! Autre singularité à signaler aussi, il n'y pas de touche, pas de limites latérales à ce jeu. Ce sont les premières bizaretés déroutantes, entraînant et expliquant un peu le désintéressement que l'on a de prime abord; mais en réalité, ce jeu va tellement vite ( il est d'ailleurs qualifié de jeu le plus rapide du monde, les démarrages y étant plus rapides qu'en patinage de vitesse et le palet pouvant atteindre 160km/h )  que s'il avait fallu l'arrêter dans les cas précédemment cités, il aurait fallu interrompre la partie à pratiquement toutes les 5 secondes ( la patinoire mesurant 60 mètres de longs sur 30 mètres de large ) . On finit par le comprendre et l'admettre, en se donnant la peine de l'analyser un peu.
On y découvre du beau jeu, une très belle technique de la part de certains joueurs, dont certains font des prouesses :
ce sont les Messi(s) des patinoires...
 
https://www.youtube.com/watch?v=iyRGH7HDs7s
 
 
Mais il reste un truc tout de même que je ne comprends pas, c'est que les bagarres sur la glace, et elles sont assez récurrentes, ne donnent pas lieu à la suspension immédiate des protagonistes... On se bagarre sans ménagement à coups de poings, les joueurs jettant les gants et se tapant sur la gueule l'un l'autre, sans que, là est la grosse stupéfaction, les arbitres ne mettent un terme à cet échange houleux... mieux même, ils se mettent autour, regardent et laissent faire, des fois parfois pendant des minutes... alors, cela fait-il partie du jeu ???  On laisse faire parceque ça enflamme les tribunes ???
Je pose ici mon regard d'immigrant, cela pourrait probablement faire rire certains...
Fouinant un peu, je découvre qu'à l'origine, des '' policiers sur patins '' étaient désignés dans pratiquement chaque équipe, pour protéger les fins techniciens qui n'étaient nécessairement pas d'assez bons bagarreurs, ceci ayant pour but d'éviter qu'ils ne soient intimidés par les joueurs des équipes adverses ; on répondait alors à l'intimidation par l'intimidation...
J'en parle parceque le fait d'exprimer mon désaccord face à cette façon de faire, jugeant que l'établissement de l'ordre devant être dévolu aux quatre arbitres présents sur la glace,  cela faisant partie de leurs prérogatives pour la majorité des autres sports collectifs, m'a valu pas mal d'échanges houleux avec certains lecteurs d'un site sur lequel je commente régulièrement.
Je vous en livre ici quelques passages :
 
M : Moi
Li : Lecteur i
 
 
L1 : " Pourquoi ils devraient être suspendus? Ils ont eu probablement une majeure et une inconduite c'est tout..."
L2 : " Rien de pas légal ! Simplement une bonne droite bien méritée !! "
M : " Excuses.. j'suis pas trop Hockey vues mes origines, mais quand vous dites rien de légal... c'est pas fairplay, et quand on est sur un terrain ou sur la glace comme ici, y faut faire preuve de sportivité... c'est pas un combat de boxe, ça n'a rien à voir avec le jeu, et donc y devraient être sanctionnés et suspendus pour quelques rencontres... ou bien, on laisse faire parceque la bastonnade, ça plait aux spectateurs ? ''
L2 : " Suspendus pourquoi ? ''
M : " Parceque c'est pas sportif du tout ! c'est hors contexte, c'est un match de hockey, pas un combat de boxe ; c'est anti-sportif... c'est pas parceque c'est un fait accepté depuis des lustres qu'il faut s'alligner comme des moutons de panurge et ne pas le remettre en question !!!  "
L3 : " Va écouter le tennis !!! "
M : " Je connais le tennis, le cyclisme, le soccer, le volley-ball, le handball, le basketball, la natation, un peu moins le golf et je me renseigne, un peu moins le hockey et je me renseigne... et je donne mon opinion aussi, qu'elle soit partagée ou pas, j'ai une vision neutre qui me fait avoir un point de vue neutre... et je maintiens que la bastonade, c'est de la bastonade, et elle n'a rien à faire dans une partie de rondelles... ''
L4 : " Comme tu mentionnes en debutant ta phrase: je suis pas trop hockey vues mes origines...donc si tu sais pas de quoi tu parles ça serait p-e sage de rien dire ou de se la fermer comme on dit! Les bagarres ont TOUJOURS fait partie du hockey! "
L5 : '' Je comprends pas pourquoi les autorités du Hockey continuent à tolérer les combats ""
L6 : " Au hockey si tu ne te fais pas respecter, tu n'avances pas. Oui les batailles au hockey sont utiles pour faire monter l'adrénaline, mais elles ont beaucoup perdu de leur sens et le sport s'en ressent... mais le plus important, c'est qu'on se sert la main a la fin du match "
 
  
Voilà, on voit que les avis sont aussi partagés entre les gens ayant grandi ici, avec ce jeu.
 
Ma perception reste quant à elle immuable.
 
  
Je cite, un article paru en 2007 suite à un incident ayant entraîné la perte de conscience d'un joueur suite à une joute musclée :
 
 " En dépit des risques physiques, la majorité des joueurs et de l'administration des ligues nord-américaines de hockey insistent sur le fait que le combat fait partie d'un match. Ainsi, suite à ce nouvel incident le commissaire de la LNH, Gary Bettman réaffirmé que la Ligue nationale de hockey n'allait pas débattre sur la question de savoir si les combats avaient leur place ou pas dans la LNH mais a tout de même admis qu'il fallait trouver un moyen de mieux protéger les joueurs "
 
Et vous, qu'en pensez-vous ?
 
 
À voir :  http://www.tvasports.ca/2014/11/22/combat-revanche-entre-weise-et-campbell
 
 
 
Et...
 

 
 
 

 
 
 
 

 
 
 
 _______________________________________________________________________________________
 
Notes :
 
 
http://www.loiret.fr/hockey-sur-glace-pour-ne-pas-rester-en-froid-sport--1016.htm?RH=ACCUEIL&xtmc=hockey&xtcr=0
 
:  http://www.cbc.ca/sports/hockey/fighting-not-up-for-debate-bettman-1.661551
 
 
  
__________________________________________________
 
Sommaire du blog :  http://www.forum.immigrer.com/blog/2/entry-376-sommaire-du-blog/

Lire les commentaires

On se gèle!!

BéatriceMontréal

Allo tout le monde!

Le titre de ce billet est un peu brutal je le reconnais, mais il traduit fidèlement mon ressenti personnel!

Nous sommes début décembre et la température descend déjà jusqu’à – 16 degrés en pleine journée! Soit seulement 3 degrés fahrenheit, puisqu’ici, on est bilingue! Alors je vous laisse imaginer la nuit.. Ici on a enclenché le chauffage depuis la fin du mois d’octobre.

Revenons un peu sur l’hiver dernier. D’après les informations contenues sur le site Climat Québec, l’hiver 2013-2014 a été froid sur la quasi-totalité du Québec. Décembre a été froid et sec tandis que janvier et février ont été assez variables au plan des températures et des précipitations selon les régions.

Du 20 au 24 janvier 2013, on a connu une belle vague de froid avec des températures de 10 degrés en dessous la normale. On s’en souviendra! Fin janvier également, de fortes bourrasques de neige ont causé de nombreux accidents de la route, dont certains avec décès.. En février, deux tempêtes hivernales se sont succédées donnant 90 cm de neige sur la Gaspésie, l’Île d’Anticosti et la Basse-Côte-Nord avec des rafales dépassant 100 km/h! Fin février, on a eu droit à la pluie verglaçante dans les régions au nord du fleuve (et oui ici on se repère avec le fleuve c’est comme ça), tandis que les régions au sud du fleuve ont reçu de 20 à 25 mm pluie.
MétéoMédia parle carrément de l’hiver le plus froid en 20 ans! « Le mois de mars a pesé lourd dans la balance. Par exemple, la température moyenne a été -8,1 degrés à Montréal, du 1er mars au 19 mars 2014, alors que la moyenne est de -4,1 degrés. Donc, sans cette dernière poussée de froid, notre hiver aurait été froid, mais pas aussi intense », explique Marie-Josée Grégoire, météorologue à MétéoMédia.

Alors qu’en sera-t-il cet hiver? Pas besoin d’être médium, je vais vous le dire, on va se geler!

Il parait que deux facteurs climatiques favoriseront l’arrivée d’air froid cet hiver, au Québec, soit la présence d’air doux près de l’Alaska et le développement d’un faible El Niño dans l’océan Pacifique. Résultats? Le positionnement des vents dominants refoulera l’air arctique par chez nous! Ne paniquons pas...

Dans ces moments-là je me demande pourquoi j’ai volontairement choisi de venir vivre ici.. Ah oui ça me revient, je voulais fuir la crise économique qui touchait peu à peu l’Europe! Ici il y a du travail mais cela a un prix : le choc climatique. Je parle bien de choc car il s’agit en effet d’un changement brutal. Rien à voir avec le climat plutôt tempéré qu’on connait dans le sud de la France. Mais bon, on survit, j’en suis la preuve. C’est juste beaucoup plus difficile de sortir du lit le matin en hiver, encore plus dur de passer la porte, puis de devoir déneiger le chemin jusqu’à la voiture les nuits de neige et mettre du sel sur les marches de l’escalier afin de ne pas tomber, puis déneiger la voiture elle-même recouverte de « marde blanche » comme on dit ici!

Enfin ce n’est pas tous les jours comme ça par chance! Des fois on a du verglas aussi, alors là on voit tout d’un coup les amis de l’école ou nos voisins arrivés avec un bras dans le plâtre! Je croise les doigts en même temps que j’écris pour que cela ne m’arrive pas, pas facile. Ça doit être pour cela que la physiothérapie et l’ostéopathie sont aussi bien remboursées par les assureurs au Québec!! Sans rire, j’ai droit de me faire rembourser jusqu’à 1000$ de physiothérapie par an. Ça prend surement ça pour se remettre d’une fracture!

En tout cas je peux vous dire que mon chat ne met plus le nez dehors ces jours-ci. Pourtant ce n’est pas l’envie qui lui manque, mais dès que j’ouvre la porte, le voilà qui fait demi-tour! Résultat, il passe ces journées à dormir sur notre canapé, bien au chaud. Chanceux!

Voilà donc mon bilan et mes prévisions météorologiques, quelque peu alarmiste, j’aime bien le cynisme, mais je l’espère du moins humoriste! Mais cela me semble plus difficile à vivre pour les enfants, ou plutôt pour les parents! En effet, cela coute de l’argent d’équiper chaque année ses enfants, qui, contrairement à nous, ne réutilisent pas d’une année à l’autre leurs vêtements de neige. On a tout le temps peur qu’ils aient froid. Il faut dire qu’à la garderie ou à l’école, les éducateurs n’hésitent pas à les faire sortir prendre l’air. Et mes enfants prennent vite froid aux extrémités. Cet hiver donc j’ai décidé d’investir dans des bottes de marque, achetées chez un spécialiste, certainement de meilleure qualité que celles vendues chez WallMart. Quant aux gants, il est possible de glisser une petite pochette chauffante dont mes filles sont rapidement devenues accros! Donc il y a des solutions à toute situation, il suffit de s’adapter.

Mais tout de même, des jours j’aimerais bien être mon chat!

Bon hiver à tous!

Lire les commentaires

Le quartier Saint Roch à Québec

soulman


Booooon, je sais que j'en ai déjà parlé plusieurs fois... Mais comme à chaque fois j'ai l'impression de me répéter, autant en faire une note de blog, comme ça je pourrai mettre le lien vers cette page la prochaine fois que j'ai à en parler :)
 
Donc, le quartier Saint Roch ! Le coeur de l'activité économique de Québec, l'une des plus grosse concentration de studios de jeux vidéos au monde par rapport à la taille de la ville, avec Ubisoft (500 employés), Beenox (dans les 600), Frima(400), sur Charest, auxquels on peut ajouter les journaux (Le Soleil), des chaines de télé, LG2, plein de studios de design graphique, des radios, des agences de publicité. Presque tout le tertiaire de la ville est concentré dans cette rue qui s'articule autour du charmant jardin Saint Roch.
 
Parallèle à la rue Charest qui concentre ces studios, la belle rue Saint Joseph.  Des salles de spectacle avec Le Cercle, l'Impérial, le théâtre de la Bordée, des dizaines de restaurants dont plusieurs comptent parmi les meilleurs du Québec, de plein de nationalités. Le Ramen, l'Affaire est Ketchup, le Cloché Penché, etc. Une super boucherie, l'Eumatimie, un bon saucissier, Walter, une poissonnerie, deux bonnes boulangeries, le Croquembouche qui est l'une des meilleures de la ville et la Boite à Pain, le chocolatier Champagne, deux brûleries, Le Nectar et la brûlerie Saint Roch, le spécialiste en thé Camellia Sinensis avec leur tout nouveau salon de thé, la bibliothèque Gabrielle Roy et ses activités culturelles, dont les rendez-vous BD de Michel Giguère.
 
Les pubs aussi sont présents, avec la Korrigane, le pub du parvis qui a une très bonne carte, le Boudoir, le McFly et ses vieilles arcades, la Barberie et ses bières uniques, etc. 
 
Saint Jo c'est aussi le concentré des boutiques de design, avec EQ3, ArteMano, et plusieurs autres dont je ne me rappelle pas le nom, des boutiques de mode, Urban Outfitter, une chouette boutique de vinyles, une place à manga. Si on va dans les rues adjacentes, toujours dans Saint Roch, y a encore plein de trouvailles, comme l'Agitée, le DeliMex, les berges aménagées de la rivière Saint Charles avec une chouette piscine l'été, des terrains de basket, des pistes cyclables. On ajoute à ça des spectacles de théâtre de rue, comme "Où vas quand tu dors en marchant ?", pendant tout l'été les spectacles gratuits du cirque du Soleil, plein d’événements comme la foire gastronomique avec des duels de chefs et des dégustations, la parade du Père Noel.
 
On y trouve aussi un magnifique édifice, la Fabrique, qui accueille plusieurs programmes de l'université Laval, dont le design graphique, les maîtrises d'art, les sciences de l'animation, etc. Bref, je pourrais en ajouter longtemps. C'est un quartier vivant, moderne, créatif, on y trouve tout ce qui est underground, éclaté, design, des ateliers d'artistes, des expos et depuis une dizaine d'années, c'est clairement le centre ville de Québec et son moteur principal.
 
N'hésitez pas à ajouter vos adresses préférées dans les commentaires, je n'en ai cité qu'une petite partie.

Lire les commentaires

1019 billets au total - 5 billets - de 1 à 5 affichés (203 pages)

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 suite >>




Copyright © 1999-2015 Immigrer.com Inc. Tous droits réservés. Conception Solutions Netaccès